Le Monte-Plats

Le Monte-Plats
CREATION A LA BOITE A JOUER – BORDEAUX LE 7 MARS 1996
Texte Harold Pinter
Mise en scène Laurent Laffargue
Assistant à la mise en scène Sébastien Laurier
Avec Mark Eacersall, Frédéric Hulné
Décors Eric Charbeau, Philippe Casaban
Créateur lumières Eric Blosse
Créateur et régisseur son Yvon Tutein
Régie générale Frankie Chassagne
Poursuites Jean-Marc Dépond, Marc Robert
Coproduction Compagnie du Soleil Bleu, La Boite à Jouer, Théâtre Georges Leygues – Villeneuve sur Lot
Une pièce au sous-sol. Deux hommes attendant. Deux tueurs. Qui commandite le travail, ils ne le savent pas, ça vient d’en haut… Il faut attendre patiemment le coup de téléphone qui va désigner la victime, ne pas poser de questions et machinalement faire le boulot. Tant que je suis l’assassin, je ne risque pas de devenir la victime. Qui est l’homme à abattre, qui nettoie le parquet inondé de sang, ils s’en foutent, ou plutôt ils devraient s’en foutre… Mais l’un d’eux commence à douter…
Note d’intention
Revue de presse
Dates de tournée
Autres


Un commentaire pour “Le Monte-Plats”

  1. [...] s’attaque ensuite à des auteurs contemporains, notamment anglophones, avec Le Gardien et Le Monte-plats d’Harold Pinter, revient aux classiques avec La Fausse Suivante de Marivaux, et crée la [...]

Laissez un commentaire