Du Mariage au divorce

Du Mariage au divorce
CREATION AU THEATRE DE L’OUEST PARISIEN LE 7 OCTOBRE 2005
Texte Georges Feydeau
Mise en scène Laurent Laffargue
Avec Hélène Babu, Eric Bougnon, Agathe Chouchan , Frédéric Hulné, Ged Marlon, Océane Mozas, Nada Strancar, Pascal Vannson, Philippe Vieux
Assistante à la mise en scène Sonia Millot
Scénographie Philippe Casaban, Eric Charbeau
Costumes Nathalie Prats
Lumière Patrice Trottier
Musique Nano
Son Yvon Yutein
Maquillage / Coiffure – Perruques Catherine Saint-Sever
Accessoires Marc Valladon
Régie lumière Alain Unternehr
Régie générale Nicolas Brun
Costumières Aurélie Chamouard, Rose-Marie Servenay
Maquilleuse tournée Emmanuelle Ragogna
Crédits photo Dan Aucante
Coproduction : Théâtre de l’Ouest Parisien de Boulogne-Billancourt, La Coursive – Scène nationale de la Rochelle, La Comète – Scène nationale de Châlons-en-Champagne, Le Quartz – Scène nationale de Brest.
Remerciements au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Théâtre de la Ville de Paris, Ville de Saint-Ouen
Feydeau, dans ses dernières œuvres, écrit un théâtre qui presse la catastrophe : un théâtre d’avant-guerre. Il y a chez lui cette conviction que le mode de vie auquel son couple – et la France d’alors – s’accroche encore désespérément, n’en a plus pour longtemps : ce qui nous rapproche de lui…
Laurent Laffargue réunit 4 courtes pièces de Georges Feydeau, Feu la mère de Madame, Léonie est en avance, Mais n’te promène donc pas toute nue !, Hortense a dit : « Je m’en fous ! » dans un projet global intitulé « Du Mariage au divorce».
Note d’intention
Revue de presse
Dates de tournée
Autres


Un commentaire pour “Du Mariage au divorce”

  1. Bonjour,

    J’ai eu le plaisir d’assister à l’une des représentations de la pièce « Du mariage au divorce » au Théâtre de l’Ouest parisien en 2005.
    Je souhaiterais savoir si vous compter rejouer bientôt du Feydeau, s’il existe une vidéo de ce spectacle et, bien entendu, être tenu informé des nouveaux spectacles de votre compagnie.
    Je vous remercie par avance de ces informations.
    Bien cordialement
    Olivier Rose

Laissez un commentaire