Tournée 16/17 Des Territoires Nous sifflerons la Marseillaise – Baptiste Amann

Tournée 16/17 Des Territoires Nous sifflerons la Marseillaise – Baptiste Amann

La dernière création de la Pépinière du Soleil Bleu & Glob Théâtre a rencontré un véritable succès la saison dernière. Nous sommes très heureux de vous annoncer la tournée 2016/2017 de DES TERRITOIRES Nous sifflerons la Marseillaise :

La Genette Verte – Florac (Scènes Croisées de Lozère) : le 25 février 2017 à 20h30

TnBA – Théâtre national de Bordeaux – Aquitaine : du 10 au 14 avril 2017 à 20h

Le Merlan – scène nationale de Marseille : les 27-28 avril 2017 à 20h30

Le CENTQUATRE – Paris : du 16 au 24 mai 2017 : tous les soirs à 20h30 (sauf dimanche 21 à 17h)

(…) le dramaturge et metteur en scène fait du théâtre sans grands airs ni messages lourds, mais il ouvre des perspectives d’habitude peu dessinées sur nos scènes. Epaulé par des acteurs complices, il sait émouvoir, faire réfléchir. Et rire aussi ! E. Bouchez, Télérama

Ce qui est remarquable, c’est la façon dont Baptiste Amman, s’empare de la situation. A cette fratrie, à cette banlieue, il ne donne aucun contour fixe pour ne pas verser dans le cliché. La question du territoire ne lui est pas étrangère. Et c’est elle qu’il creuse, en lui donnant une épaisseur de vie. Territoire intime, territoire social, territoire politique : tous s’imbriquent. Mais rien de ne pèse dans ces Territoires finement parcourus. B.Salino, Le Monde

L’écriture, savamment quotidienne, est riche en dialogues drôles, tendres, féroces parfois. D. Méreuze, La Croix

(…) la société dont Baptiste Amann semble vouloir rendre compte ne se pense plus et ne se construit plus simplement en contre. Elle est emportée, emmêlée en elle-même, par toutes les formes de rejets devenus banalement, tragiquement, quotidiens et imbriqués les uns les autres à la manière de l’habitat si caractéristique des banlieues françaises. H. Pons, Les Inrocks

(…) La troupe ose les incursions musicales, les chocs émotionnels, les allers retours entre confidence et dialogue.  Et pose la question des idéaux. C’est magistral et ces jeunes comédiens sont d’une belle maturité. Ici, l’histoire familiale rejoint l’histoire d’un peuple C.Musseau, Sud Ouest

(…) un formidable travail de création sur la notion d’appartenance, familiale ou territoriale, avec un texte aussi bouleversant que les quatre comédiens qui l’incarnent. A. Dorey, Les 5 pièces

On entend que ces territoires, tout près des «territoires perdus de la République », sont encore le pays, et que la frontière est plus poreuse que l’on ne croit. (…) Défi d’un théâtre politique tenu : l’essai est marqué. C. Friedel, Théâtre du blog

Baptiste Amann, (…) réussit le tour de force de ne jamais quitter l’humanité tout en regardant se déchirer une fratrie aux vies minuscules et médiocres. S. Pichon, Rue89




Les commentaires sont fermŽs !