CASTELJALOUX (1ère version)

CASTELJALOUX (1ère version)
CREATION AU THEATRE DE LA COMMUNE LE 31 MARS 2010
Écrit, mis en scène et joué par Laurent Laffargue
En collaboration avec Sonia Millot
Scénographie Philippe Casaban et Eric Charbeau
Lumières Alain Unternehr
Son Yvon Tutein
Images Benoit Arène
Régie générale Nicolas Brun
Crédit photo Pierre Planchenault
Production Compagnie du Soleil Bleu
En coproduction avec le Théâtre de la Commune – Centre dramatique national d’Aubervilliers.
Avec le soutien du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, de la Région Ile-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle, de l’Office Artistique de la Région Aquitaine – OARA, La Coursive – Scène nationale de La Rochelle, Le Grand T – Nantes, La Filature – Scène nationale de Mulhouse et le TnBA – Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine.
Nous sommes en 1984 à CASTELJALOUX, « coquet chef-lieu de canton du Lot-et-Garonne de 5 000 habitants de septembre à juin et qui quadruple sa population durant l’été. Casteljaloux : son lac, sa piscine olympique, ses thermes, la  forêt des Landes…»
En apparence un lieu idyllique, parfait pour les moments de villégiature ou de retraite. Tranquille et sain. En apparence seulement.
On y découvre par contraste une pléiade de personnages qui nous parlent de problèmes familiaux, de relation père/fils, de questions raciales, d’argent, de violence au quotidien, de rapports de force, de sport, d’alcool et de religion. D’amour. Il s’agit de faire apparaître la violence du monde au travers d’un petit village de France.
Laurent Laffargue
Plus d’infos sur le site du théâtre de la commune
Retrouvez le processus de création de CASTELJALOUX vu par le collectif ESORS (Et Si On Réenchantait le Social) sur www.castelbuissonnier.fr
Dossier
Revue de presse
Dates de tournée
Sud Ouest Seigneur de Gascogne
Télérama Laffargue, le boulimique
Le Festin On a tous quelque chose de Casteljaloux

Laurent Laffargue en parle  lors de la présentation de saison du Théâtre de la Commune en juin 2009

Image de prévisualisation YouTube


Laissez un commentaire